Ce mois-ci, les fans de Mia seront gâtés, le 6 juillet sort en librairie deux tomes à la fois. En effet, vous pourrez passer l’été complet avec Calendar Girl. Pour notre escorte pas de vacances, mais de grands chamboulements à prévoir. Après le mois de juillet, à Miami et d’août à Dallas, rien ne sera plus pareil dans la vie de Miss Saunders…

Mia est une coureuse amoureuse

Mia arrive à Miami pour jouer une séductrice dans le clip d’une star du hip-hop : Anton Santiago. Comme souvent avec ses clients, l’escorte est rapidement attirée : « Il est canon, et son corps me crie de le tenir, de le toucher, de me mettre nue devant lui ». Embauchée pour danser contre lui de manière sexy, on se dit que ses désirs vont donc être vite assouvis. Toutefois, dès qu’il s’approche un peu trop près d’elle, Mia revit son agression. Aaron Shipley a laissé plus de marques qu’elle aurait pu penser… La jeune femme va toutefois être bien aidée par Anton Santiago à qui elle va pouvoir tout raconter. Juillet, c’est aussi le mois de Mia. Le 14 c’est son anniversaire ! Sa meilleure amie, Ginelle a donc décidé de lui offrir un cadeau particulier : Wes. Le jeune homme débarque donc chapitre 7 à Miami. Les chapitres suivants sont donc beaucoup plus centrés sur la romance que l’on veut voir s’épanouir depuis le tome 1 que sur le client du mois ! Passé les parties de jambes en l’air en guise de retrouvailles (Mia ne semble pas avoir de problème quand c’est Wes qui la touche), les deux tourtereaux ont une vraie conversation sur leur relation. C’est donc enfin le moment pour Wes de lui avouer son amour : « La règle n°4 ? Je l’ai enfreinte il y a 6 mois quand je suis tombée amoureux de toi ». On a un peu tremblé lors du grand déballage final (Wes ne savait pas pour Shipley), mais ça finit en happy end !

La famille comme ancrage

En août, la romance continue, Mia s’installe définitivement chez Wes. Elle n’oublie pas pour autant son travail et part rapidement à Dallas. Le rôle est simple : « J’ai besoin que tu te fasses passer pour ma sœur afin que les investisseurs ne puissent pas prendre possession de la moitié de mon entreprise ». Maxwell Cunningham, magnat du pétrole, sa femme Cindy et sa fille Isabel, semblent être une famille tout à fait sympathique, mais quelque chose ne tourne pas rond. Max veut tout connaître de la vie de Mia, ce qui lui semble étrange, et la coupe est pleine quand il décide de faire venir Maddy dans son ranch. Des rêves ressurgissent et Mia est très perturbée. La jeune femme doit tout de même être convaincante face aux investisseurs lors d’un conseil d’administration. C’est devant tout ce beau monde qu’elle découvre qu’elle est réellement sa sœur : « Moi, Mia Saunders, je suis la sœur biologique de Maxwell Cunningham, un homme à la tête d’un empire et d’une famille dont je ne connais rien ». Les découvertes ne s’arrêtent pas là puisqu’on apprend que Maddy et Max ont les mêmes parents : Jackson Cunningham et Meryl Colgrove, mais que Mia n’a pas le même père. Audrey Carlan redistribue alors les cartes et se permet un twist final qui va laisser des traces. Avec un vrai petit ami et une nouvelle famille comment Mia va-t-elle gérer la suite ? En tout cas, on a hâte d’être à septembre !

Calendar Girl : l’été de tous les changements pour Mia

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0