Classée en 1983 au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, la Place Stanislas fait partie des monuments incontournables de Nancy. A l’occasion des 250 ans de la mort du roi Stanislas, L’Étudiant Autonome a décidé de vous présenter ce lieu touristique : des anecdotes aux bons plans, nous vous expliquons tout !

Les anecdotes autour de la Place Stanislas

La Place Stanislas n’est piétonne que depuis 2005 !

Place Stanislas non piétonne

Que montre l’index de Stanislas ?

Statue Stanislas

C’est LA question que tout le monde se pose : qu’est-ce-que Stanislas tente de nous montrer du bout du doigt ? Certains esprits mal placés vous diront qu’il indiquait le quartier des prostituées anciennement situé en Veille Ville. Les plus rationnels, quant à eux, expliquent ce geste de la façon suivante :

″Si l’on suit la direction montrée par l’index de Stanislas, notre œil tombe immanquablement sur l’arc de triomphe qui lui fait face, dédié lui aussi à Louis XV, dont le portrait figure en haut du monument. C’est donc bien sûr son gendre qu’il montre, rappelant aux Lorrains qu’ils appartiennent à la France depuis la mort du dernier duc de Lorraine en 1766.″

La légende des dragons

Dragon Place Stanislas

La Place Stanislas abrite deux dragons ! L’Office de Tourisme de Nancy nous explique pourquoi le sculpteur Dieudonné Barthélémy Guibal a choisi de les représenter :

″Pour comprendre, il faut remonter dans le temps. Avant que Stanislas ne décide de créer un ensemble monumental de trois places pour relier la Ville-Vieille et la Ville-Neuve, des marécages séparaient les deux parties de la ville. Pour construire la place royale qu’il voulait dédier à son gendre Louis XV, Stanislas a fait assécher les marais. Or, on raconte qu’un dragon y vivait et qu’il a dû partir suite aux travaux. Pour lui rendre hommage, il a été décidé d’orner les fontaines avec des sculptures le représentant. Cela n’a pas suffi à apaiser sa colère. Quelques années plus tard, en 1766, la robe de chambre de Stanislas s’est enflammée, alors qu’il se trouvait face à sa cheminée, causant sa mort 2 semaines plus tard suite à ses brûlures La légende dit qu’il s’agissait en fait de la vengeance du dragon de la place Royale.″

Les nancéiens sont-ils chauvinistes ?

Place Stanislas

Si les Lorrains sont souvent taclés d’être chauvinistes pour oser affirmer que la Place Stanislas est la plus belle place au monde, il semblerait que les guides touristiques ne leur donnent pas tout à fait tort… Voici les différentes distinctions obtenues par notre Belle :

Les bâtiments qui composent la Place Stanislas

L’Office de Tourisme

Office de Tourisme de Nancy

Plus d’informations

La Mairie de Nancy

Mairie de Nancy - Place Stanislas

Plus d’informations

Les cafés et restaurants

Cafés et restaurants - Place Stanislas

Si vous souhaitez profiter des premiers rayons de soleil et de la vue sur la Place Stanislas, vous n’aurez pas de mal à trouver un endroit où vous poser. Glacier, cafés ou restaurants, chacun y trouvera son compte !

Les Caves du Roy

Les Caves - Place Stanislas

Cette boîte de nuit qui vous plonge littéralement sous la Place Stanislas vous propose des soirées étudiantes jusqu’au petit matin. Et en plus, l’entrée est gratuite ! Notez cependant que ces Messieurs devront s’assurer d’être vêtus de leur plus belle chemise ainsi que de leurs chaussures de ville.

Plus d’informations

Le Musée des Beaux-Arts de Nancy

Fortifications - Musée des Beaux-Arts de Nancy

Créé en 1793, le Musée des Beaux-Arts de Nancy est le plus ancien musée de la ville. Il offre un parcours au cœur des créations artistiques en Europe de la fin du XIVème siècle à nos jours. De la peinture, à la sculpture en passant par les arts graphiques, ce musée saura vous séduire à coup sûr ! Au sous-sol, les vestiges des fortifications de la ville vous plongeront au cœur même de l’histoire de l’ancien duché de Lorraine.

Plus d’informations

L’Opéra national de Lorraine

Opéra national de Lorraine

Des bons plans étudiants à découvrir dans notre article du 2 février 2016 !

Le Grand Hôtel de la Reine

Grand Hôtel de la Reine

Petits budgets s’abstenir ! Le Grand Hôtel de la Reine est un hôtel 4 étoiles, offrant un luxe discret et raffiné au cœur de la vie nancéienne. Le restaurant de l’hôtel propose des plats préparés par le chef avec des produits frais locaux.

Plus d’informations

La boutique Daum

Boutique Daum - Place Stanislas

Plus d’informations

Les événements incontournables

Le Livre sur la Place

Le Livre sur la Place 2016

Le Livre sur la Place est le premier grand Salon de la rentrée littéraire. Il rassemble chaque année plus de 550 auteurs et près de 170 000 visiteurs en l’espace de 3 jours.

Les 9, 10 et 11 septembre 2016 : Plus d’informations

Le jardin éphémère

Jardin éphémère

 

Véritable dépaysement, le jardin éphémère invite à la flânerie et à la promenade. Chaque année, la Direction des parcs et jardins de la Ville de Nancy imagine des parterres qui habillent la place. La thématique, choisie en lien avec l’actualité est dévoilée au début de l’été.

Du 1er octobre au 6 novembre 2016 : Plus d’informations

Les 24h de Stan

24h de Stan 2016

C’est en décembre 1966, que sont nés les 24h de Stan. Cette manifestation traditionnelle s’est considérablement développée pour devenir l’une des plus importantes de l’Est de la France. Durant 24h, ce ne sont pas moins de vingt écoles et universités nancéiennes et régionales qui se relaient pour pousser leurs chars autour de la Place Carrière.

Les 28 et 29 mai 2016 : Plus d’informations

Sons et lumières

Sons et lumières - Place Stanislas

Durant tout l’été, la Place Stanislas se pare chaque soir d’une scénographie à base d’images monumentales. Cet été, la ville de Nancy vous proposera un tout nouveau et grandiose spectacle de vidéo projection !

Du 18 juin au 18 septembre 2016 : Plus d’informations

Le lieu des grands rassemblements

Kavinsky, mai 2013

Pray for Paris, novembre 2015

Pray for Paris - Place Stanislas

Manifestations contre la Loi Travail, mars 2016

Loi Travail - Place Stanislas 

Aude Norguin

Nancy : La Place Stanislas pour les nuls

par Aude Norguin Temps de lecture : 4 min
0