Le 23 juin 2016, Yann Barthès présentait la dernière émission de son Petit Journal, au grand regret de millions de téléspectateurs et fans qui suivaient avec ferveur celui qui était passé en quelques années de chroniqueur à présentateur vedette de Canal +. En désaccord avec la nouvelle gestion (bollorienne) de la chaîne, Yann Barthès annonça alors son départ sur le groupe TF1. Après la pause estivale et un teasing intense, lui et toute son équipe ont débarqué avec Quotidien sur TMC. LEA vous propose de découvrir cette nouvelle émission à travers un décryptage et relève le challenge de vous faire zapper volontairement sur la 10 !

On change pas une équipe qui gagne

Allez, on ne va pas faire durer le suspens plus longtemps. Quotidien est la copie parfaite du Petit Journal, en plus long, en plus animé. Yann Barthès a simplement déplacé et enrichi son équipe afin de construire une nouvelle émission, avec la même recette, et ça marche ! À croire que le présentateur, devenu très influent dans le paysage télévisuel français depuis quelques années, est prisonnier de son propre concept : il incarne la formule qu’il a brillamment créée, entretenue, et honnêtement, on aurait du mal à le voir faire autre chose. Yann Barthès, c’est un peu comme un Big Mac, tu sais pas trop expliquer pourquoi tu l’aimes, mais tu le choisis à chaque fois parce que c’est le burger mythique du fast-food, et c’est celui que tout le monde prend.

Barthes Quotidien
©Christophe Chevalin TF1

Dans Quotidien, qu’est ce qui change ?

Mais, me direz-vous, quel est l’intérêt et la valeur ajoutée de Quotidien par rapport au Petit Journal ? Vous êtes en droit de vous posez la question, et même si les nouveautés sont minimes, il y en a. On en parlait tout à l’heure, Quotidien est plus long que son ancêtre : 1h15 contre une quarantaine de minutes. Quotidien est construit en 2 moments : une première partie de 15 minutes, puis une seconde d’une heure. Qui dit plus de temps, dit aussi plus de coupures pub, mais Yann Barthès s’en sort très bien et malgré la durée imposante, l’émission reste animée et surtout attrayante. Quotidien bénéficie aussi forcément d’un nouveau décor et d’une nouvelle charte graphique, très efficaces. L’image et les animations sont belles, le plateau est bien exploité, et cela permet de donner un coup de jeune au concept qui commençait à lasser et ainsi de le revitaliser au meilleur moment.

En terme de contenu, la base est aussi la même. On retrouve certaines chroniques du Petit Journal avec un nouveau nom, on en découvre des nouvelles… Globalement, on peut dire que Quotidien est plus riche et plus consistant. Yann Barthès manie l’art de nous parler de politique, de société, de culture en rendant le tout attirant et fun. Il a eu aussi la bonne idée de mettre plus en avant ses journalistes et chroniqueurs. Par exemple, le chroniqueur sport Etienne Charbonnier est désormais en plateau et cela permet à Yann Barthès de donner la parole et de ne pas étouffer le téléspectateur sur toute la durée. C’est dynamique, c’est jeune et on sent plus de convivialité de par l’existence d’une vraie équipe autour de l’émission. C’est réellement toute une ambiance qu’ils arrivent à nous transmettre et pour une émission qui est censée se lancer, c’est déjà très fort.

Quotidien
@BenDAUCHEZ

La durée allongée permet aussi de recevoir plusieurs invités par émission et dans différents domaines : un homme ou femme politique, un chanteur/une chanteuse, un acteur/une actrice, un sportif/une sportive… Il y en a vraiment pour tous les goûts. Enfin, Quotidien a réussi à pallier à l’absence de Catherine et Liliane en mettant plus en avant Eric & Quentin dans des chroniques moins fouillis, et en introduisant Vincent Dedienne, humoriste chargé d’une revue de presse en plateau très drôle et souvent pinçante.

Avec Quotidien, Yann Barthès peut de nouveau présenter son actualité impertinente sur une autre chaîne. Le ton et la liberté sont les mêmes, Quotidien a simplement effectué un changement de façade. Vous l’aurez compris, pour le moment la recette nous plaît et semble plaire aussi au public : tous les jours l’émission dépasse le million de téléspectateurs quand la chaîne tablait sur moitié moins. Elle arrive même a dépasser légèrement l’indéboulonnable Touche pas à mon poste, et peut déjà compter sur presque 1 million de fan sur les réseaux sociaux. Quotidien semble donc bien lancée pour cette année et les années à venir, et a déjà donné un coup de fraîcheur à une chaine de la TNT qui nous paraissait, il y a quelques mois encore, bien inutile. Chapeau bas !

 

Benjamin Briens

Quotidien : une recette inchangée, un succès assuré

par contributeurs Temps de lecture : 3 min
0