Le mois de mai débute et les lectrices de Calendar Girl le savent cela signifie une nouvelle aventure pour Mia. Jeudi en librairie, on découvrira donc l’escorte sur les plages d’Hawaï. Engagée par Angel d’Amico pour être l’égérie de sa campagne « La beauté ne se mesure pas », elle va surtout apprécier son partenaire de mannequinat : Taï Niko.

Mia et les femmes de sa vie

En avril, on avait peut entendu parler de Ginelle et Maddy, mais ça change en mai ! Mia va passer beaucoup de temps avec elles ce mois-ci. Au début du roman, on la retrouve donc à parler amour avec sa sœur Maddy veut que Mia rencontre les parents de son petit ami Matt. Quand la question du mariage est abordée, cela effraie beaucoup notre escorte préférée. Mia se sent menacée : « Il est drôle, celui-là, mais il apprendra vite qui est le patron » (p38). Maddy et Ginelle vont même débarquer à Hawaï au chapitre 7. Après une nuit agitée, Maddy va demander à Mia des conseils pour satisfaire un homme au lit. Une conversation qu’elle tiendra, mais qu’elle aura du mal a assumé face à sa cadette. Hormis cela, les trois femmes vont partager une formidable expérience pour les 20 ans de la plus jeune. Comme cadeau d’anniversaire, Mia offrira à Maddy, un bracelet en or blanc avec un pendentif en forme de cœur avec « sister » gravé dessus. Des moments qui raviront les lectrices !

Mai : Sea, sex and sun

Pour Mia, mai, « C’est le plus beau mois de toute ma vie » (p117). En effet, cette dernière semble bien s’amuser. Elle rencontre son employeur et sa femme au chapitre 3 ainsi que Monsieur Tatouage aka Taï Niko, mais on la voit très peu travailler. Il n’y a guère que dans le chapitre 5, où elle rencontre son stylise/maquilleur/coiffeur Raul et ses collègues féminines, que l’on entend parler de son job. Si elle clame que « le mannequinat est loin d’être de tout repos » (p76) en lisant ses aventures, on a du mal à la plaindre. Mia est installée dans un bungalow au sud d’Honolulu, sur la plage de Diamond Beach et a pour voisin le « demi-dieu samoan » Taï. Un partenaire qui va beaucoup lui faire visiter l’île et dont elle va rencontrer la famille. Au-delà du guide touristique, le natif d’Hawaï, est un dieu du sexe. Les deux jeunes gens ne vont pas se priver même si pour Mia leur « relation est fun et amicale et elle ne peut pas appeler au-delà« . Vous aurez donc le droit à des moments très « hot » dans ce Calendar Girl de mai, Fifty Shades of Grey peut aller se rhabiller. Morceaux choisis : « Avec un peu de chance, je vais passer la plupart de mon temps sur ou sous le demi-dieu samoan qui se tient devant moi » (p43) ou encore « C’est ainsi que, alors que je ne connais Taï – et surtout sa bite – que depuis un jour, je suis sur le point de rencontrer sa famille » (p55).

Calendar Girl : en mai fais ce qu’il te plaît

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0