Du 27 avril au 13 août 2017, le musée de la mode expose la garde-robe de Dalida. Pour le trentième anniversaire de la disparition de la chanteuse, le Palais Galliera rend hommage à cette icône glamour, en dévoilant ses plus belles tenues de ville comme de scène.

1956-1965 : les premiers pas de Dalida

La première salle de l’exposition, tapissée de bleu, présente les premières robes portées par la chanteuse. Celle qui saute tout de suite aux yeux est la petite robe rouge en velours signé Jean Dessès. L’artiste porta cette robe en 1958 pour son premier concert à Bobino. Elle réutilisera la même tenue en 1981 pour sa première à l’Olympia. Si cette tenue fait immédiatement sensation, d’autres font autant envie. Par exemple une robe chemisier ceinturée bleue ciel, créée par Jacques Estérel portée en 1959 ou dans le bleu toujours, la belle robe de cocktail Jean Dessès. La robe à fleurs est aussi de sortie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1966-1978 : uni & bigaré

Le style de Dalida est multiple. Sur scène, elle porte des robes longues blanches ou noires signées exclusivement Balmain. Côté privé, la chanteuse essaye plusieurs tendances : du jean, des imprimés colorés etc. Une tendance hippie/bohème venue d’ailleurs, un peu comme elle. Le tailleur pantalon de Saint Laurent est aussi une pièce de son dressing.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux salles à part

Le Palais Galliera a consacré aussi une place à des tenues moins extravagantes. Certaines lunettes et chaussures de la chanteuse sont présentées dans une petite salle avec ses bijoux. Une autre salle dévoile des vêtements plus sobres comme des ensembles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1978-1987 : Dalida fait le show

La pièce qui fera rêver tout le monde est la troisième salle. Sur des podiums tournants et avec en fond musical « salama ya salama » ou encore « Laissez moi danser », le visiteur verra les plus belles tenues de l’artiste. Le directeur du musée, Olivier Saillard et la commissaire invitée, Sandrine Tinturier, ont rendu tout le faste de Dalida dans cette longue allée. Du rouge, du noir, des motifs sauvages, les plus belles pièces sont là ! Qu’on aime ou non les froufrous, on ne peut rester indifférent devant le costume de scène rose et noir dessiné par Michel Fresnay. Réalisé par Mine Barral, Dalida a foulé la scène du Palais des Sports, en 1980, avec ce costume.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La dernière salle quant à elle, nous permet d’admirer 8 tenues portées par la diva dans des films. Sa carrière d’actrice fut importante, elle joua notamment au côté de Gainsbourg. La petite robe noire exposée n’a pas pris une ride, signée Jean Dessès, Dalida la portera dans Rapt au deuxième bureau (1958), de Jean Stelli. Quant à la robe verte, l’actrice en était vêtue dans le film de Giorgio Simonelli Parlez-moi d’amour (1961).

Dalida

Dalida et ses tenues de gala au Palais Galliera

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0