Vous ne savez pas quoi lire cet été ? Je vous ai déniché la mini saga qui va accompagner vos siestes au bord de l’eau, ou illuminer vos longues heures de métro. Alex Riva revient avec Quand l’imprévu s’en mêle, second tome des Femmes Formidables, une bande de copines de tous âges, à la fois réaliste et joyeux, débridé, plaisant – un Sex & the City plus terre à terre qui fait du bien. (Denoël)

Les Femmes formidables, le nouveau Sex & the City d’Alex Riva
Quand l’imprevu s’en mèle Alex Riva, Denoel, 15€, Juin 2016

La nouvelle bande de filles qui va vous faire passer un bon été

Les bandes de filles se font par quatre – Sex & the City, Quatre filles et un jean, et maintenant Les Femmes formidables. Moins débridé que le premier, plus adulte que le second, la bande d’Alex Riva, qu’on avait découverte dans La Grève des femmes formidables revient, et apporte avec elles un sacré lot de péripéties.

Les Femmes formidables, ce sont un peu Quatre filles et un jean qui ont grandi – et qui ont déchanté. Emma, Alice, Andréa et Chloé, les quatre copines entre 30 et 40 ans, se trouvaient au carrefour chaotique de leur vie. On attend beaucoup de ce qu’on sera « plus tard », mais les femmes formidables expérimentent, de manière très réaliste, cette déception façonnée par la vie. Emma était divorcée et envieuse de son ex déjà remarié, Alice était coincée dans un couple ou elle faisait plus office de femme de ménage et de nounou que d’épouse, Andréa était au bord du burn-out et n’arrivait pas à faire d’enfant, et Chloé, la plus jeune d’entre elles, était la maîtresse d’un homme marié qui ne comptait pas trop quitter sa femme.

Sous pression dans une société qui nous pousse à être tout à la fois – belle et intelligente, créative, épouse énamourée, cuisinière hors-pair, mère ultra-organisée et femme épanouie – les quatre copines ont décidé de reprendre leur vie en main au terme d’une semaine de vacances surprises en Grèce qui ont eu le mérite de leur redonner le contrôle (et de remuer leurs hommes). Oui mais voilà, la Grèce, c’est bien joli. Et la réalité, alors ?

Quand l’imprévu s’en mêle : Alex Riva continue sur sa lancée

Avec un tel décor, ces quatre personnages à l’identification facile peuvent nous emmener partout, et pour très longtemps. De retour à Paris après une semaine idyllique en Grèce, la réalité sonne pour les quatre copines – mais pas question pour autant de retomber dans les travers du quotidien. Leur séjour a été l’occasion de nombreuses remises en question, et chacune est bien décidée à reprendre sa vie en main. Pour leurs hommes aussi, cette grève a été l’occasion de réfléchir, et tous semblent prêts à prendre un nouveau départ. 

Sur fond d’adultère un peu surprise, de problèmes médicaux et d’une méfiance mêlée à un gros raz-le-bol, les quatre héroïnes vont devoir modifier leurs plans et driver leur vie autant que leurs mecs qui, eux, ne sont pas si enclins que ça à changer radicalement de mode de vie.

Les femmes formidables ringardisent Carrie Bradshaw 

Un style ultra léger, une écriture d’un positivisme à toute épreuve, et des aventures plutôt réalistes : voilà ce qu’on adore lire avec les femmes formidables d’Alex Riva. On lui reprocherait bien un style un peu trop oralisé parfois, dans ses titrages de chapitres ultra chronologiques et la timeline du roman si facilement identifiable, mais se serait sans doute de l’excès de zèle, parce que ces deux romans mettent tout en place pour faciliter une lecture rapide et une compréhension innée.

Les Femmes formidables sont sympas, attrayantes, et une fois ouvert, vous aurez du mal à fermer le roman. Alex Riva dresse une action efficace qui ne traîne pas en longueur et nous épargne les descriptions à rallonge, et nous immerge dans un monde de girl power mis à mal par les aléas de la vie. Plus terre à terre que la glam life new yorkaise de Carrie Bradshaw mais tout aussi efficace, Les Femmes formidables ringardisent l’ultra glamourification des romans de nanas et montre que la réalité, même sans tapis rouge et sans vernis à ongle impeccable 7 jours sur 7, peut être tout aussi rocambolesque, et pas moins funky. On sort de ce roman plus forte – positive, reboostée, et détendue. Franchement, ça vaut mieux que de lire le dernier Marc Levy ou Guillaume Musso, non ? (La réponse est oui !)

Découvrez ci-dessous les premières pages du roman
Quand l’imprévu s’en mêle d’Alex Riva

Les Femmes formidables, le nouveau Sex & the City d’Alex R…

par Lolita Savaroc Temps de lecture : 3 min
0