Ce mardi soir avait lieu la demi-finale retour de Ligue des Champions entre la Juventus et l’AS Monaco. Malgré des intentions offensives présentes, les Monégasques n’ont rien pu faire devant cette équipe italienne que rien ne semble faire douter.

La mission impossible de Monaco

Dès le début de la rencontre, on le savait : Monaco n’avait quasi aucune chance de se qualifier après la défaite 2-0 chez eux à Louis II. Il y avait bien sur le score à remonter à l’extérieur, mais surtout l’équipe face à qui remonter ce score : la Juventus. C’est simple, à domicile, la Juventus est invaincue depuis 2015 toutes compétitions confondues. Il fallait donc battre cette équipe chez elle, mais le faire avec 3 buts minimum et 2 buts d’écart. Autant dire que l’obstacle était insurmontable.

Un début de rencontre avec les meilleures intentions

Jardim surprend en changeant son système tactique. Au revoir le 4-3-3 et bonjour le 3-5-2. Monaco calque son schéma tactique sur celui de la Juventus pour éviter de sombrer au milieu comme à l’aller. Choix payant vu que Monaco prend les Italiens à leur propre jeu et gèrent le tempo. Mbappe se procure une énorme occasion dès la 5e minute de jeu mais le jeune joueur est à la fois hors-jeu et sa frappe fait poteau extérieur. Les Monégasques jouent, vont vers l’avant et tiennent tête aux Bianconeri. Buffon est même fébrile sur ces premiers ballons. Tout se passe correctement jusqu’à la 33e minute.

Le rocher monégasque s’écrase sur la montagne Juventus

La Juventus s’est déjà procuré quelques occasions avant la 33e, mais celle ci est la bonne. Magnifique contre géré par les joueurs italiens, les Monégasques sont en retard pour défendre et repoussent la première vague de justesse. Sur la deuxième, les rouge et blanc sont à contre-temps, Mandzukic reçoit un superbe ballon et fusille Subasic. Premier arrêt sublime du gardien, le ballon retombe devant Mandzukic qui n’a plus qu’à fusiller une seconde fois le gardien. Cela ne change rien pour Monaco, il faut toujours en marquer 3. Sauf qu’avant la pause, Dani Alves reprend un ballon aérien suite à un arrêt de Subasic. Elle est parfaite, ça fait 2-0. Il faut maintenant que Monaco en marque 4 en 45 minutes. C’est impossible. Mbappe réduit l’écart en seconde période et devient le meilleur buteur de Monaco en Ligue des Champions. 2-1 score final, 4-1 scores cumulés. Monaco est éliminé après un parcours incroyable, c’est la première équipe de l’histoire sortie des tours préliminaires à atteindre les demi-finales de la compétition. Bon courage à l’équipe qui devra jouer la Juventus en finale, Buffon la veut et ses coéquipiers tout autant.

Comments

comments

Un vaillant Monaco n’a rien pu faire face à une impériale…

par Christophe Lalevee Temps de lecture : 2 min
0